Samedi 5 juillet 2014 6 05 /07 /Juil /2014 13:53

La condamnée est amenée sur les lieux de son supplice dans une cage métallique posée sur une charrette tirés par un cheval..

Elle était captive depuis plusieurs mois dans le harem. Son statut de princesse l'avait alors épargné d 'etre égorgée avec sa famille.Le sultan l'avait longement torturée pour connaitre la cachette de sa mére et sa soeur ainée..

Elle avait révélé celle ci dans l'espoir vain d'arreter ses souffrances devenues insupportables.

 

Le sultan l'a obligé à assister aux tortures de sa mére et de sa soeur, impuissante,enchainée au mur de la salle des supplices du chateau, puis de leur mise à mort,comme elle aujoud'hui, empalées nues en public.

Sa mére était morte aprés 3 jours et sa soeur plus résistante en 4 jours dans des souffrances inhumaines.

Elle espérait mourir rapidement mais le bourreau était particulierement sadique pour que ses victimes restent en vie le plus longtemps possible.

 

Le sultan a réservé pour son peuple cette semaine de festivités aprés sa victoire en livrant une centaine de femmes captives et certaines de son harem  pour ces jeux mortels.

 

La place des jeux était entourée de poteaux, croix et pal sur lesquels des femmes nues plus jolies les unes que les autres se tordaient agonisantes aprés le spectacle de leurs tortures sur l'estrade.

 

Sur celle ci portique pour écarteler, croix de saint andré et poteau pour torturer au fouet les femmes dans l'attente de prendre la suite des suppliciées qui mourraient sur ces intruments.

Le public avide assistait à ce spectacle horrible.

 

Des cages metalliques se succedaient sur la place contenant chacune une ou deux de femmes à supplicier et repartait avec les cadavres des femmes mortes sous la torture.

A son arrivée elle voit au travers des barreaux de la cage ces instruments de supplice sur lesqels se tordent les femmes en hurlant de douleur.

 

La jeune princesse frisonna de peur ses mains enchainées crispées sur les barreaux de sa cage.

Ses bourreaux l'avaient préparée pour aujourd'hui en l'habillant de façon sexy et superbement maquillée et coiffée avec ses longs cheveux noirs.Elle n'avait pas été torturée depuis un mois pour avoir un corps légérement bronzé sans traces. 

Ses jambes tremblaient sur ses hauts talons.Elle avait déja uriné de peur et mouillé  son string; son humidité coulait en perles sur ses bas tendus par son porte jarretelle.Elle sentait ses seins dressés dans son soutien gorge, les mamelons déja sensibles.Sa jupe courte mettait ses jambes longes en valeur et un haut en tulle transparent moulait son buste .On devinait la beauté de ses seins.

 

Sa confidente, une superbe grande brune,crucifiée la veille, venait enfin de mourir aprés avoir hurler toute la nuit.Sa tete cachée par ses longs cheveux avait roulé sur le coté.Sa bouche grande ouverte trahissait sa lente agonie de suffocation.Elle pendait par ses bras cloués sur la poutre, ses cotes saillantes mettaient encore plus en valeur ses seins lourds étirés, son ventre s'était creusé au cours du supplice.Ses jambes qui ne la supportaient plus s'étaient écartées au niveau des cuisses du fait des pieds cloués ensemble.Son sexe imberbe apparaissait avec des grandes lévres charnues et de longues petites lévres trés luisantes car elle venait d'uriner depuis peu de temps.

Les gardes mirent à terre la croix pour déclouer la suppliciée.Ils passerent devant la cage de la princesse en pleurs de voir le corps nu de celle qui avait si longtemps partagée sa vie et etre jetée comme une chienne sur un chariot au milieu d'autres femmes mortes. Elle savait que cela allait lui etre aussi réservé bientot.

 

La femme torturée en attente sur l'estrade fut détachée de ses chaines et emmenée par les gardes au milieu de ses hurlements sur la terrible croix à terre couverte de sang.Ils durent de mettre à quatre pour lui maintenir les jambes et les bras.Le bourreau arriva avec les longs clous et sans ménagement à coups de marteau cloua les poignets de la suppliciée.Ses hurlements atteignirent son paroxisme au second clou et un des garde du mettre ses guenous sur son ventre pour la maintenir en place sur la croix tellement elle se débattait. Le clou sur les deux pieds rassemblés fit perdre connaissance à la femme déja longement torturée.Les gardes estimérent qu'elle ne supporterait pas longtemps encore ce nouveau supplice et qu'elle mourrait pour la fin de la journée

.

torturée pal 034 Le sultan avait réservé un sort spécial à la princesse.Il voulait que le peuple voit comment jouissait cette femme superbe habituée à faire l'amour depuis son plus jeune age.

Aussi sur l'estrade le bourreau prépara en conséquence ses appareils diaboliques.

D'abord le poteau fut équipé d'un support en forme de cale destiné pour les pieds des crucifiées mais qui allait servir d'appui à la poitrine.Deux barres furent engagées dans les trous ,la barre inférieure pour le creux des coudes et la barre supérieure pour l'appui des mains.Des anneaux furent fixés au sol suffisament écartés entre eux et du poteau avec aussi des bracelets métalliques pour des chevilles.Un anneau métallique large destiné au cou fut fixé à l'avant du poteau et deux bracelets métalliques visiblement pour des poignets à l'arriére du poteau.

 

La princesse voyait ces préparatifs depuis sa cage redoutant que cela lui fut réservé Elle allait bientot connaitre leur usage diabolique pour le plaisir du peuple venu assister à l'execution.

 

Le bourreau descendit de l'estrade et se dirigea vers la cage de la princesse qui instintivement se réfugia dans un angle. La porte ouverte il la saisit sans ménagement par ses chaines des mains et la tira hors de la cage pour l'emmener sur l'estrade.

 

Il la présenta au public, la fit tourner pour admirer sa plastique.Puis il baissa sa mini jupe la faisant crier de surprise.Elle apparu en porte jarretelle noir et bas couture noir. Le public murmura de voir ses jambes gainées de nylon et l'effet érotique de ce porte jarretelle ,string et bas noirs perchée sur des hauts talons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  A suivre

Par pamela - Publié dans : tortures
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus